• Sophie Prosha

COMMENT DETOXINER POUR PERDRE DU POIDS? LE REGIME DETOX 00

Dernière mise à jour : 10 août 2020

PHYSIOLOGIE DIGESTIVE

A) La classification des aliments

Les aliments sont groupés en cinq principales catégories:

1) Les glucides

Aliments énergétiques nécessaires à la fonction musculaire et à la thermogenèse (régulation thermique du corps).

Les glucides comprennent les sucres simples tel le glucose et les sucres complexes tel l'amidon.

- les amidons farineux: les céréales, les légumineuses, et les tubercules ex.pommes de terre

- les amidons légers (faibles quantités de sucres), parmi les végétaux: artichaut, rutabaga, carotte, betterave...

- les fruits (sucres simples) fruits doux frais (raisins, pêches, poires, pommes), fruits doux secs (dattes, figues...), fruits acides (pamplemousses, oranges,...)

- les sirops et sucres: sucre de canne, de betterave, de coco,des miels.

2) Les protides

Aliments plastiques nécessaires à la croissance et à l'entretien des cellules humaines.

- les protides animaux: viandes, poissons...

- les protides sous-produits animaux: lait de vache, de brebis, les oeufs...

- les protides végétaux: les amandes, noix, noisettes, soja...

Il faut noter que des quantités intéressantes de protides nobles (protéines complètes) existent dans les fruits et les légumes.

3) Les lipides

Aliments très énergétiques assurent la protection des cellules nerveuses. Ils existent à l'état naturel dans certains fruits ou végétaux (fruits gras, soja, tournesol...). Ils sont concentrés artificiellement sous forme de graisses, beurre, huiles...

4) Les sels minéraux

Nécessaires à l'entretien et à la croissance des organes (os notamment), jouent un rôle important pour l'équilibre acido-basique de l'organisme.

Les sels minéraux existent dans tous les aliments naturels. Les fruits et végétaux en sont largement pourvus.

5) Les vitamines

Eléments protecteurs qui renforcent la vitalité de l'organisme. Elles agissent à doses infimes. leur action est indispensable tant pour l'entretien de l'organisme que pour sa croissance.

Les vitamines existent dans de nombreux aliments et tout particulièrement dans les végétaux et les fruits.

B) La digestion des aliments

1) L'appareil digestif se compose de:

- des dents

- du tube digestif (oesophage, estomac, intestins...)

- des glandes digestives, salivaires, foie, pancréas

2) L'action des sucs digestifs

Les aliments introduits dans la bouche sont soumis à l'action des sucs digestifs.

Les glucides (amidons) sont transformés en sucres simples (glucose) par l'action des amylases salivaires, pancréatiques et inestinales. Les lipides, sous l'action des lipases et saponases aboutissent à l'état d'acides gras. Les protides, sous l'effet de la pepsine et présure stomacale,puis la trypsine et l'érepsine intestinales sont transformés en acides aminés.

Les sucs digestifs agissent les uns sur les autres provoquant des limitations enzymatiques.

3) Les associations d'aliments

Cette règle des limitations enzymatiques aboutit à la recherche d'une simplification dans l'association des aliments, pour éviter justement les interactions fâcheuses des divers sucs digestifs entre eux et face à des éléments extérieurs acides ou basiques.

Le temps nécessaire à la digestion d'un aliment est aussi un facteur à considérer. Par exemple, si un aliment à digestion lente est absorbé avec un aliment à digestion rapide, celui-ci sera mal digéré et perturbera la digestion de l'autre, ce qui provoquera des fermentations intestinales. C'est le cas pour l'association fruits frais sucrés (pomme) à digestion rapide et fruits azotés (noix) digestion lente.

Il s'en suit des propositions d'associations d'aliments plus ou moins compatibles, quelques exemples:

- acide-amidon: association très incompatible

- protéine-amidon: association incompatible

- protéine-protéine: association médiocre

- acide-protéine: association médiocre

- graisse-protéine: association médiocre

- sucre-amidon: très mauvaise association

Certains aliments doivent être pris seuls: lait, melons...

Les fermentations gastro-intestinales proviennent d'une maîtrise insuffisante de la digestion des aliments pris en associations incompatibles. Elles constituent un phénomène anormal. Les produits toxiques qui en résultent sont absorbés avec les nutriments à travers la paroi intestinale, augmentant la toxémie de l'organisme.

Les repas associés proposés tiennent compte des associations alimentaires compatibles.

Nous vous conseillons de prendre les fruits seuls.

Les glucides et les protéines peuvent être associés aux légumes.

Les lipides peuvent se placer en petite quantité au repas glucidique (ils s'associent médiocrement au repas protéinique).

Les repas associés permettent à l'organisme de réaliser une économie énergétique importante au niveau de la digestion. Cette énergie économisée sera redistribuée dans l'organisme pour favoriser notamment la fonction d'élimination. Ce processus amoidrira la toxémie.

4) L'absorption des aliments

Les nutriments sont absorbés en traversant les parois de l'intestin grêle sous l'effet de pressions osmotiques. Les nutriments traversent les parois intestinales aux emplacements des villosités intestinales.

Les acides aminés, le glucose, les sels minéraux, l'eau, empruntent alors la voie sanguine.

Les graisses prennent le canal de la voie lymphatique.

5) L'assimilation des nutriments

L'assimilation des aliments s'effectue au niveau cellulaire, avec des lois complexes. Les acides aminés en provenance des protéines sont utilisés en présence de sucre simple (glucose).

6) Les équilibres alimentaires

Plusieurs équilibres alimentaires doivent être constamment respectés au cours d'une période déterminée qui peut varier d'une à deux journées.

- La ration calorique

Elle doit pouvoir couvrir, par les glucides et les lipides notamment, les besoins caloriques de l'organisme. Les sucres des fruits directement assimilables, conviennent parfaitement pour assurer ces besoins.

- L'équilibre acido-basique

Les liquides de l'organisme: sang, urine, possèdent un équilibre acido-basique spécifique. Par exemple, le PH sanguin est normalement stable et alacalin. Les végétaux et fruit jouent un rôle très important pour l'alcalinisation du sang.

- L'équilibre des sels minéraux et vitamines

Les sels minéraux et vitamines doivent exister en rapports précis dans la ration alimentaire. Les fruits et les légumes favorisent l'apport de ces éléments.

- Les normes de l'alimentation équilibrée

La loi du minimum de Rubner exige que chacun des nutriments indispensables soi apporté à l'organisme en quantité satisfaisante. Si un élément se trouve en quantité limitante, la capacité du corps d'utiliser les autres éléments sera compromise.

LE REGIME DETOX 00

Le régime detox 00 comporte des aliments rassemblés en associations alimentaires relativement compatibles.

A) Bases du régime detox 00

Le régime detox 00 est fondé principalement sur l'équilibre acido-basique qui constitue l'environnement digestif des aliments absorbés. Ainsi les glucides sont digérés favorablement en milieu basique (PH supérieur à 7) alors que les protéines requièrent un milieu acide (PH inférieur à 7).Ces principes sont à la base de la séparation des glucides et protides au cours d'un même repas.

Le principe de base du régime detox 00 est le temps de digestion de chaque aliment.

1) Repas detox 00 à digestion rapide

Certains aliments tels les fruits ou les laitages (caillé frais) se digèrent rapidement. Nous les rassemblons en repas detox 00 à digestion rapide. C'est une association relativement compatible au niveau acido-basique. Les inconvénients de cette association sont amoindris par la rapidité de digestion de ces aliments.

2) Repas detox 00 à digestion lente

La graisse qui entoure les protéines grasses telles que les amandes ou les noix,les fromages gras (comté), inhibe la sécrétion acide provoquée dans l'estomac par l'arrivée des protides.Nous accepterons de ce fait en repas complémenté à digestion lente, l'association relativement compatible des protéines grasses (fromages gras non fermentés, ou noix, amandes) et des glucides forts (pomme de terre ou céréale si on le désire).

Il faut absolument exclure le mélange protéines maigres ou acides (genre yaourt) et des glucides (pommes de terres, céréales) qui sont absolument incompatibles.

Le repas à digestion lente est généralement plus mal aisé à digérer que le repas à digestion rapide.

B) Utilisation du régime detox 00

Le régime detox 00 peut s'utiliser dans différents cas:

- 1ère étape de rééquilibrage d'une alimentation plus saine, une vraie alimentation de "santé", qui vous conduira vers votre alimentation idéale. Ces repas représentent une étape intermédiaire entre votre régime idéal et le régime dit "équilibré" habituellement choisi par les non-hygiénistes et non végétariens. Le régime dit "équilibré" ou "peu digeste" rassemble, sans tenir compte d'aucune loi de la physiologie digestive, les différents glucides, protides, lipides, dans un même repas. Il est extrêmement nuisible.

- Régime de détoxination de l'organisme, quand il y a un contexte de maladie chronique, de recherche de perte du poids; peut être utiliser lors de la convalescence ou pendant des épisodes infectieux ponctuels.

- Régime de tonification de l'organisme, un apport nutritionnel mieux métabolisé par votre corps et donc plus bénéficiaire au niveau énergétique.


C) Description du régime detox 00

MENU DU MATIN

fruits frais crus + (protéine maigre si on a faim ou collation)


MENU DU MIDI

légumes crus + lipide + glucide (amidon)

MENU DU SOIR

fruits frais crus + (protéine maigre si on a faim ou collation)

légumes crus + lipide + glucide (amidon)

choix 1:légumes décrudits+ protéine grasse

choix 2: fruits (frais ou compotes) + protéine grasse

Vous composez vos repas en choisissant un aliment dans les catégories indiquées et détaillées ci-dessous.


DESCRIPTIONS DES ALIMENTS

PROTEINES

· maigres: laitages maigres, fromages blancs, greuilh

· grasses: fromages gras (comté, tommes), graines oléagineuses (amandes, cacaouettes,noix, noisettes, noix de cajou...), jaune d'oeuf (cru ou mollet si possible)

privilégier pour les produits laitiers la brebis et la chèvre


GLUCIDES

· amidons: céréales (grains entiers: blé ou boulgour, riz 1/2 complet ou complet, sarrazin non grillé, millet,quinoa,orge mondée, epeautre,petit epeautre, avoine, seigle, maïs...);légumineuses(fèves, flageolets,haricots rouges blancs noirs, lentilles vertes corail, pois chiches,pois jaunes ou verts; tubercules ( pommes de terres, patate douce, igname, manioc, topinambour)

· légumes

· sucres simples, sucres complexes


LIPIDES

huiles (1ère pression à froid colza, tournesol, noix, olive,cameline,noisette), beurre( à éviter), crème fraîche, olives, avocats


LEGUMES DECRUDITS

très peu cuits, à la vapeur, à l'eau- temps de cuisson suivant la dureté du legume et l'appareil vapeur , entre 3 et 7 mn; priviligier le "al dente"


FRUITS FRAIS CRUS

respecter les données entre les différents acides, mi-acides, doux

pour faire simple, fruits acides= tous les agrumes, fruits rouges et fruits peu mûrs, ananas,prunes; fruits mi-acides et doux= fruits sucrés au goût

éviter le melon ou mangez le seul!


COMPOTES

faire en casserole ou au four, à utiliser en faible quantité

D'AUTRES CONSEILS

Pour ceux qui ont des troubles articulaires, il est conseillé de limiter la consommation des produits laitiers et donc de choisir d'autres sources de protéines.

Il s'agit de propositions pour une alimentation moyenne de compromis respectant de nombreuses règles physiologiques digestives.

Une autre règle d'or: ne pas consommer deux fois les mêmes aliments dans la même journée.

Pour les potages et les soupes, ceux qui en désirent les mettront préalablement aux légumes décrudits.

Les partisans de viande ou poissons les placeront à la place d'une protéine grasse (2 fois par semaine). Ne pas surajouter les protéines.

Les végétaliens retireront les sous-produits animaux pour ne conserver que les produits de la série noix, noisettes, amandes...

Les légumineuses doivent être consommées par des appareils digestifs robustes; les placer à la place des pommes de terre.

Les fruits sont consommés seuls, à l'exception d'une association possible avec un laitage maigre ou gras

Les fruits secs, très concentrés et réchauffants seront acceptés d'ailleurs,trempés et en légère complémentarité des fruits frais.

Eviter le beurre, à remplacer par la crème fraîche

En cas de petite faim, ou journée aux activités physiques intenses, les collations sont possibles à 10h et à 16h, priviligier l'absorption de fruits frais et fruits secs et/ou fromage maigre.

Boisson: des eaux minérales non gazeuses, des tisanes chaudes ou froides de plantes

Les céréales seront plus nutritives en grains entiers, mais les flocons sont acceptés.

Les céréales à grains entiers seront plus digestes et plus vite cuites si vous les faites tremper en préalable dans l'eau entre 2 heures et 12 heures suivant les céréales; il en est de même avec les légumineuses.

Priviligiez pour l'amidon, les céréales et légumineuses plûtot que les tubercules, la pomme de terre= "colle" dans les intestins.

Pour les amateurs d'assaisonnement, on utilisera tout ce qui est végétal (herbes sèches provence par exemple, herbes fraîches aneth, coriandre, persil-très chargé en vitamine C, les épices, un peu de sel et poivre, des huiles végétales 1ère pression à froid; tout doit être modéré en quantité bien sûr.Un peu de sel, un peu de poivre, des huiles végétales de qualité.

Il n'y a pas de quantités indiquées, on mange à sa faim; généralement avec le temps, le corps étant mieux nourri et le profit des apports nutritionnels plus bénéfique, vous mangerez certainement moins de quantités d'aliments. Chacun fera ses essais jusqu'à trouver un équilibre alimentaire satisfaisant.

Cuissons recommandées à l'eau ou vapeur!


Vous souhaitez perdre du poids, être accompagnée sur une guidance alimentaire de rééquilibrage, c'est ici!



JE VEUX PERDRE DU POIDS!

71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout