• Sophie Prosha

SAUTER LE PETIT DEJEUNER QUELLE DROLE D'IDEE!

Vous avez entendu parler du JEUNE INTERMITTENT?



De quoi s'agit-il?

Le jeûne intermittent est un modèle alimentaire très répandu dans les pays anglo-saxons (intermittent fasting).

Aujourd'hui notre société vit des pathologies d'EXCES.

Le jeûne intermittent est le 1er pas pour comprendre les besoins physiologiques de votre corps, il permet aux excès alimentaires d'être dilués.


Il apporte un regain vital de l'organisme, et des signes multiples d'amélioration de santé, notamment sur le cerveau et vos capacités intellectuelles (mémoire, apprentissage, éveil).

Le jeûne intermittent connaît un grand engouement depuis 50-60 ans, y compris chez les scientifiques curieux d'explorer les fonctionnements de notre métabolisme.

Le principe est d'alterner des cycles, périodes de jeûnes et périodes de prises alimentaires (on ne définit pas quels aliments on mange).


Les motivations d'un jeûne intermittent?

1. pour perdre du poids (régime amaigrissant)

2. pour performer aux sports et musculations, car ce mode alimentaire stimule la prise de muscles et la pertes de graisses

3. pour simplifier son mode de vie, recherche d'un mode de vie plus sain

4. pour explorer une spiritualité.


On ne modifie pas le nombre de calories, mais le nombre de repas sur un jour ou une semaine; on décale la prise de calories.

Cet "outil alimentaire" doit être appréhendé de façon régulière sur le long terme, il n'est pas fait pour compenser " la période des fêtes".

Les fréquences courtes auront peu d'effet tandis que des fréquences longues vous seront bénéfiques.

Exemple: se priver du petit déjeuner = 8 heures d'alimentation et 16 heures jeunes, cycle 16-8 le plus courant

Exemple: cycle 24 heures, 1 repas par 24 heures sur 2j/semaine


Pendant plusieurs heures de jeûne, on observe une diminution de l'insuline, puis une augmentation de l'hormone de croissance GF qui brûle les graisses et régule le taux glucose dans le sang, donc résultat un processus de perte de poids.

On redecouvre la vraie sensation de faim!

La prise de poids est un signe de toxémie de l'organisme.

Sauter un repas multiplie jusqu'à 4 fois le métabolisme du corps.

On observe pour une période de jeûne entre 5 et 20 semaines une perte de poids de 5 à 10%. Tout de même!


Avantages du jeûne intermittent:

1. préservation de la masse musculaire qui augmente, surtout avec la pratique d'une activité physique

2. brûler les graisses, le ratio muscles-graisses est bien meilleur, le corps est plus harmonieux, effet d'augmentation du taux d'hormones anabolisantes, performances sportives accrues, moins de perte de muscles

3. production de GF hormone de croissance : 2000% chez les hommes et 1200% chez les femmes

4. rythme circadien modifié car rythme des repas est plus simple pour le corps, plus d'énergie au réveil, plus ressenti de faim lors du repas

5. effets positifs sur les hormones, la réparation cellulaire , les digestions auto-cellulaires, les nettoyages protéines toxiques etc...

6. effets sur la longévité, et la protection contre les maladies, renforcement du système immunitaire

7. effets positifs sur le système cardio-vasculaire, baisse des tryglycérides, tx cholesterol LDL chute de 12% au bout de 6 semaines, la tension baisse

8. plus de production de noradrénaline, l'adrénaline est modulée, fonctions cognitives meilleures, on reste mieux en alerte

9. moins de stress oxydatif, les marqueurs sont réduits, moins de dégénérescence

10. la diminution de l' insuline, cf. diabète 2, l'insuline remonte après prise de repas, donc si on manque un repas il y aura une baisse de l'insuline (environ de 20 à 30%)

11. l'augmentation indirecte de la production de testosterone, réduite 3 heures après un repas, donc plus de testosterone et moins de tissus adipeux

12. plus de production de l'hormone du cerveau BDNF qui stimule la croissance des cellules nerveuses, donc fonction des mémoires améliorée et vieillissement prématuré du cerveau ralenti, amélioration de la plasticité du cerveau (nouveau neurones, nouveaux programmes et circuits), meilleures fonctions cognitives et d'apprentissage et de créativité, baisse des maladies neuro-dégénératives, le sujet est moins déprimé, moins d'angoisse par le processus d'amélioration du sommeil

13. la qualité du sommeil s'améliore donc moins d'angoisses, de déprimes, et d'anxiété

14. la longévité est stimulée (dûe à tous les facteurs), étude en 2000 sur souris qui jeûnent régulièrement augmentation durée de vie de 40%!

15. un mode de vie plus simple et plus sain, les marqueurs d'inflammations diminués, la diminution du stress oxydatif, la diminution du vieillissement prématuré et des maladies dégénératives, la baisse des taux de cancers.


Les méthodes du jeûne intermittent:

1. le 16-8 = 16 heures de jeûne et 8 heures d'alimentation (la plus durable et la plus facile à respecter) on saute le petit déjeuner

2. 1 repas par 24 heures 2 jours par semaine

3. sur 2 jours 500-600 calories et 5 jours normaux

4. ne pas manger quand on n'a pas faim ou que l'on n'a pas envie.


Contre-indications:

Mode alimentaire non conseillé pour des personnes exposées au diabète, hypertension, hypotension, prise de médicaments, boulimie-anorexie et pour les femmes enceintes.


Le jeûne intermittent est un outil de recentrage sur soi, de détoxination, de longévité; moins d'apport calorique permet de ressentir ses besoins.

Effet positif déjà avec l'alimentation traditionnelle, alors effets décuplés avec une alimentation physiologique.


Vous voulez explorer , découvrir le JEUNE INTERMITTENT, contactez-moi ici

56 vues0 commentaire